Guide pour la Planification et l'Installation des porte-étiquettes

Guide d’aide pour la phase de planification et d'installation de porte-étiquettes un espace d'exposition.


« Le travail d'exposition et de présentation est considéré comme le fondement de la communication curatoriale. C'est le lieu où l'idée, le thème ou l'histoire sont communiqués intentionnellement par l'assemblage d'expositions, d'objets et d'art ». - Curatorial Research Centre, 2019

Un rôle de soutien – raconter une histoire

Quelle que soit la méthode d'information ou l’outil utilisée pour raconter l’histoire d'une exposition, d'objets ou d'œuvres d'art - les porte-étiquettes ont un rôle de soutien, en s’effaçant toujours pour laisser place à l'événement principal.

Servir un récit global est indispensable et voici quelques-uns de nos meilleurs conseils pour permettre au vôtre de briller.

Nous avons réparti nos conseils en trois catégories :

  1.  Affichage mural
  2. En vitrine
  3. Autres situations/conditions

O1 I Affichage Mural

Un porte-étiquette mural propre et bien pensé, placé à côté d'une œuvre d'art, peut nettement améliorer l'expérience du visiteur et sa compréhension de l'œuvre qu'il regarde. Une série de porte-étiquettes muraux bien conçus permet au visiteur de se déplacer facilement dans une galerie, en passant d'une pièce à l'autre. Voici quelques points clés à prendre en compte :

 

1. Laissez la bonne quantité d' "espace pour respirer".

Les porte-étiquettes deviennent des supports lorsqu'ils laissent de l’espace libre autour d'une œuvre d'art. Par exemple, pour les grandes œuvres d'art, pensez à placer le porte-étiquette à environ 60 à 100 mm du bord latéral de l'œuvre, et toujours à gauche ou à droite. Il doit y avoir une tension visuelle suffisant entre l'œuvre d'art et le porte-étiquette  qu’ils s’articulent l'un à l'autre, sans encombrer l'œuvre ni distraire l'œil.

2. Utilisez de porte-étiquettes de même taille tout le long

Procurez-vous des porte-étiquettes en fonction de votre description la plus longue. Les porte-étiquettes fonctionnent mieux pour une série d'œuvres d'art lorsqu'ils sont de taille et de hauteur uniformes. Tant que les porte-étiquettes sont de taille constante, l'espace blanc restant dans le cas de descriptions plus courtes n’est pas dérangeant.

3. Positionnez au-dessus de la ligne intérieure du cadre

En plaçant votre porte-étiquette légèrement au-dessus de la ligne intérieure du cadre inférieur, le porte-étiquette s’intègre subtilement à l'œuvre d'art pour une lecture fluide de la description à la visualisation.


"Always ensure there is enough visual tension between the artwork and label holder, without crowding the work."




O2 I En vitrine

Les vitrines comportent débloquent souvent plusieurs points de vue pour les porte-étiquettes : à plat sur la paroi du fond, sur la paroi à un angle de 60 degrés, ou directement sur des étagères ou des socles de présentation. Voici quelques points de base à prendre en considération :

 

1. Laisser la bonne quantité d' "espace pour respirer".

Placez le porte-étiquette suffisamment près que l’objet auquel il se réfère soit évident, mais pas trop près pour qu'il ne distraie pas. L'objet exposé a besoin d'un "espace pour respirer".

 

2. N’encombrez pas trop l’espace

Lorsque plusieurs objets sont exposés, évitez que votre vitre ait l’air trop "occupée" c’est-à-dire qu’on ait l’impression que les étiquettes sont éparpillées car vous auriez chargé toutes les informations sur un seul porte-étiquette. Une ligne continue permet d'éviter que la lecture ne soit interrompue.

 

3. Assurez-vous que l’objet auquel l’étiquette se réfère soit évident

S'il l’objet auquel le porte-étiquettes se réfère n’est pas évident, par exemple une collection de pièces de monnaie, utilisez de petits blocs acryliques numérotés qui renvoient à l'étiquette unique.

 

4. Choisir la bonne hauteur

Les informations affichées doivent généralement être à la hauteur des yeux ou en dessous (environ 1600 mm) pour faciliter la lecture et prendre en compte les utilisateurs de fauteuils roulants et des enfants lorsqu'il s'agit de déterminer la hauteur appropriée.

 

5. Tout est dans l'angle

Il est préférable de monter les porte-étiquettes à plat sur la surface arrière de la vitrine entre une hauteur maximale de 1600 mm et une hauteur minimale de 1000 mm. Les porte-étiquettes montés verticalement à un angle de 60 degrés doivent préférablement être installés entre une hauteur maximale de 1 200 mm et une hauteur minimale de 300 mm.

 

6. Faites attention aux reflets de lumière

Lorsque vous placez un porte-étiquette sur la base de la vitrine avec un angle permettant de présenter au mieux les informations, il est important de tenir compte de l'angle de réflexion de l'éclairage en plongée pour éviter l'éblouissement par réflexion.


"Prenez toujours le visiteur en compte lorsque vous planifiez la hauteur de l'étiquette. Placer le porte-étiquette à hauteur de vue ou en dessous est meilleure solution". 


"Assurez-vous toujours qu'il y a suffisamment de tension visuelle entre l'œuvre d'art et le porte-étiquette, sans surcharger l'œuvre."




O3 I Autres Situations/Conditions

Selon le contexte ou l’histoire que vous cherchez à raconter, la meilleure façon d'utiliser les porte-étiquettes consiste parfois à contourner légèrement les règles ci-dessus.


1. Créer du mouvement en utilisant une hauteur variable
Le style ou le mouvement peuvent être créés en alternant la hauteur des porte-étiquettes, ce qui peut alors ajouter beaucoup au récit, par exemple - les porte-étiquettes placés à différentes hauteurs établissent un sentiment rythmique qui peut créer l'apparence de mouvement dans une scène militaire autrement statique. Nos porte-étiquettes Pinnacle ont été utilisés pour un effet simple au Musée national de l'armée.


"Parfois, il n'y a pas de mal à contourner les règles pour favoriser votre récit ou embellir un contexte spécifique."




2. Dans les grandes expositions
Lorsque l'on travaille avec un espace d'exposition plus grand ou des objets particulièrement volumineux, la meilleure façon de présenter l'information consiste souvent à utiliser une "étiquette" de plus grand format au point de vue optimal du visiteur, sous la forme d'un rail de lecture. Sur chaque rail de lecture, vous pouvez placer beaucoup plus d'informations, qu'il peut être approprié d'utiliser à chaque exposition si elles sont particulièrement grandes, ou si vous devez combler un grand espace avec plusieurs objets. Vous pouvez placer les informations sur chaque objet sur le même rail de lecture. Pour vous le prouver, vous trouverez ci-dessous des exemples de la manière dont le Pearl Harbour Aviation Museum a utilisé nos rails de lecture pour ses expositions.




Vous souhaitez obtenir plus de conseils sur les porte-étiquettes
Utilisez le bouton ci-dessous pour nous contacter et discuter de l’organisation de votre espace et de la manière dont nos porte-étiquettes peuvent vous aider à atteindre vos objectifs.

Pour Aller plus Loin

Les articles suivants peuvent également vous intéresser :

5 Exposition de Base - Museums Victoria

https://museumsvictoria.com.au/learning/small-object-big-story/5-exhibition-basics/  

Dix conseils pour la conservation et présentation d'expositions - Curatorial Research

https://www.curatorialresearch.com/top-tips-in-curating/top-10-tips-for-curating-exhibitions-and-displays-lights-levels-and-labels/


Postés par Jade Turner
20th October 2020

Retour au journal